Cet article date de plus de sept ans.

La marine italienne sauve près de 1.200 migrants de la noyade

La marine italienne a évité un nouveau drame de l'immigration mardi soir, en récupérant indemnes près de 1.200 migrants arrivés à bord de 13 embarcations dans le canal de Sicile. Cette opération illustre l'efficacité de l'opération "Mare nostrum", lancée à l'automne dernier après la mort de centaines de clandestins au large de l'île de Lampedusa.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Reuters)

C'est une opération de sauvetage peu banale qui s'est déroulée mardi soir dans le canal de Sicile, au sud de la péninsule italienne. Deux navires militaires, un patrouilleur et un bateau de la Capitainerie du port ont uni leurs efforts pour porter secours à des migrants qui dérivaient à bord de frêles embarcations. En tout, près de 1.200 personnes, dont 103 femmes, ont été sauvés de la noyade. Lundi soir déjà, 600 migrants syriens, érythréens et palestiniens avaient été récupérés. Ils avaient été repérés peu avant par un avion qui patrouillait au-dessus de la mer Méditerranée.

Depuis l'automne dernier, l'Italie a mis en place l'opération "Mare nostrum", consécutive à un nouveau drame qui s'était produit au large de l'île de Lampedusa ; le naufrage de deux embarcations avait causé la mort de centaines de passagers. Mais cette opération n'endigue pas l'afflux de migrants sur les côtes italiennes, première étape de leurs espoirs de nouvelle vie en Europe. En janvier, 2.156 migrants sont ainsi arrivés sur les côtes, soit dix fois plus qu'en janvier 2013. Depuis le lancement de l'opération "Mare nostrum", la marine a sauvé, selon ses comptes, plus de 10.000 migrants.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.