Royaume-Uni : Theresa May reste à la tête du pays pour 19 voix

Theresa May a perdu une bataille sur le Brexit, mais a sauvé son poste à quelques voix près mercredi 16 janvier. Les mois à venir s'annoncent délicats pour la Première ministre du Royaume-Uni.

France 3

La motion de défiance déposée par l'opposition contre le gouvernement de Theresa May a été rejetée par 325 voix contre 306 pour mercredi 16 janvier. En pleine crise sur le Brexit, la Première ministre veut utiliser cette confiance pour aller de l'avant. "Nous continuerons à travailler pour répondre à la promesse solennelle faite au peuple de ce pays après le référendum", a-t-elle déclaré.

Un plan B pour lundi ?

Elle ademandé à rencontrer dès mercredi soir les leaders d'opposition, notamment le travailliste Jeremy Corbyn, qui est pour un nouveau référendum sur le Brexit. "Le gouvernement doit abandonner clairement et une fois pour toutes l'idée catastrophique d'un Brexit sans accord avec l'UE et le chaos qui en résulterait", a-t-il lancé. Au lendemain du rejet de son accord sur le Brexit, Theresa May a jusqu'à lundi pour présenter au Parlement une solution acceptable pour tous les partis politiques.

Le JT
Les autres sujets du JT
La Première ministre Theresa May au Parlement britannique, à Londres, le 15 janvier 2019.
La Première ministre Theresa May au Parlement britannique, à Londres, le 15 janvier 2019. (PRU / AFP)