VIDEO. Royaume-Uni : le camp du Brexit en tête à une semaine du scrutin

A huit jours du référendum sur une possible sortie de l'Union Européenne, la bataille fait rage au Royaume-Uni entre les pro et les anti Europe.

France 2

Bataille navale sur la Tamise ! A Londres en ce milieu de semaine, des bateaux pro et anti Europe se livrent à une séance de joutes avec en débat de fond le referendum du 23 juin. Le camp des "IN" est emmené par le producteur de rock Bob Geldof, tandis que le camp du "Brexit" est dirigé par Nigel Farage, homme politique, chef du parti nationaliste UKIP. "Les abordages se jouent à coup de mégaphone", raconte le journaliste.

L'UE c'est pour les riches !

"T'es un escroc Nigel", crie Bob Geldof. "Arrête de mentir, ce referendum est trop important pour l'avenir du pays". Cependant, les récents sondages donnent raison au politicien. Le camp du Brexit a une légère avance sur son adversaire. Et Nigel Farage reste persuadé que le vote populaire veut une sortie du royaume. "Les pro-Europe, ce ne sont qu'une bande de cadres sup, et de riches, et de millionnaires. ça fait 40 ans que les classes moyennes et populaires de ce pays ne sont pas entendues", tonne-t-il. Pour tenter de faire face, le gouvernement de David Cameron sillonne le pays, rappelant à qui veut l'entendre, qu'un Brexit créerait "un trou de 40 milliards d'euros dans le budget public".

Des badges pro-Brexit lors d\'une évènement du parti d\'extrême droite Ukip, le 31 mai 2016, à Birmingham (Royaume-Uni).
Des badges pro-Brexit lors d'une évènement du parti d'extrême droite Ukip, le 31 mai 2016, à Birmingham (Royaume-Uni). (PAUL ELLIS / AFP)