Plus de 60 % de Français pensent que le Brexit aura un impact négatif pour la France et pour l'Europe

74% de Français sont également convaincus que le pire sera pour le Royaume-Uni, selon le sondage Odoxa-Dentsu consulting pour franceinfo et "Le Figaro" publié jeudi.

Brexit (photo d\'illustration, 22 octobre 2019).
Brexit (photo d'illustration, 22 octobre 2019). (FREDERICK FLORIN / AFP)

Alors que la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne connaît un nouveau rebondissement avec la demande d'un nouveau report pour donner le temps aux députés britanniques d'examiner le nouvel accord de retrait obtenu par Boris Johnson, un sondage Odoxa-Dentsu Consulting pour franceinfo et Le Figaro révèle, jeudi 24 octobre, que 63% de Français estiment que le Brexit aura un impact négatif pour la France. Ils sont 66% à le penser pour l'Europe et ils sont encore plus nombreux s'agissant du Royaume-Uni, 74% jugent que l'impact sera préjudiciable aux Britanniques.

Sondage Odoxa Dentsu Consulting pour franceinfo et Le Figaro.
Sondage Odoxa Dentsu Consulting pour franceinfo et Le Figaro. (FRANCEINFO / RADIO FRANCE)

Selon les résultats de ce sondage, l'ensemble des Français interrogés partagent ce sentiment de gâchis, quel que soit leur positionnement politique. C'est le cas notamment d'une majorité de sympathisants du Rassemblement national. Les Français sont donc bien conscients que le Brexit est une mauvaise nouvelle pour tout le monde, mais ils sont convaincus que c'est le Royaume-Uni qui aura le plus à perdre dans cette affaire. 70% des sondés le pensent contre seulement 29% qui jugent que ce sont surtout les autres pays de l'Union européenne qui auront à en souffrir.

Sondage Odoxa Dentsu Consulting pour franceinfo et Le Figaro.
Sondage Odoxa Dentsu Consulting pour franceinfo et Le Figaro. (FRANCEINFO / RADIO FRANCE)

Les sympathisants des partis politiques pro-européens sont très nombreux à dire que ce sont les Britanniques qui seront les premières victimes de ce divorce (85% des LREM, 81% des LR et 79% des PS). Les sympathisants des partis politiques qui sont moins enclins à faire l'apologie de l'Union européenne, dans une moindre mesure, le pensent aussi majoritairement (57% des LFI et 53% des RN).  

Moins d'un tiers des Français espère encore de l'Europe

Malgré cet énième report qui pourrait être décidé, 76% des sondés sont convaincus que le Brexit se fera bien un jour. Et s'il y a une leçon à tirer de tous ces atermoiements et revirements de ce divorce à l'anglaise, pour les personnes sondées, c'est que le Brexit devrait inciter les autres pays européens à rester dans l'Union européenne. C'est le cas de près de 6 Français sur 10 (58%), 41% pensent le contraire. Cette tendance a évolué depuis trois ans, puisqu'en juin 2016, 74% des Français pensaient que la sortie de l'Union européenne des Britanniques risquait d'encourager d'autres pays à en faire de même.  

Pour autant, l'idéal européen ne sort pas grandi de ce sondage, car seulement 26% des Français estiment que la construction européenne est une source d'espoir, pour 35% c'est une source de crainte. Il y a une quinzaine d'années, l'Europe était encore une source d'espoir pour 6 Français sur 10.  

Enquête réalisée auprès de Français interrogés par internet les 23 et 24 octobre 2019 sur un échantillon de 1 005 Français représentatif de la population française âgés de 18 ans et plus.