Élections européennes : drôle de vote au Royaume-Uni

Les électeurs britanniques doivent élire jeudi 23 mai des eurodéputés qui quitteront le Parlement européen prochainement.

FRANCE 3

Les élections européennes sont lancées. Les bureaux de vote sont ouverts depuis jeudi 23 mai aux Pays-Bas, mais aussi au Royaume-Uni. Malgré le Brexit, il faut élire des eurodéputés, car le pays n'est toujours pas sorti de l'Union européenne. Une situation paradoxale. "On sent bien ici le désintérêt des Britanniques pour les questions européennes", explique en duplex depuis Douvres (Royaume-Uni) Lila Haffaf. Car il faut élire des députés "qui devront prochainement quitter le Parlement européen".

L'échec de Theresa May

"On s'attend à un taux d'abstention assez élevé. Drôle de scrutin, car l'avenir de Theresa May semble compromis. Selon les médias britanniques, elle pourrait annoncer dès demain matin (vendredi) sa démission. Ce serait alors l'ultime échec pour celle qui a tout fait pour que ces élections européennes n'aient pas lieu. Échec surtout pour cette Première ministre qui au bout de trois ans n'est toujours pas parvenue à faire adopter un accord", décrypte la journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des électeurs britanniques sortent d\'un bureau de vote, le 8 juin 2017, à Londres (Royaume-Uni), aux premières heures des élections législatives anticipées.
Des électeurs britanniques sortent d'un bureau de vote, le 8 juin 2017, à Londres (Royaume-Uni), aux premières heures des élections législatives anticipées. (JUSTIN TALLIS / AFP)