Brexit : un sommet crucial à Bruxelles

À deux jours de la date officielle de la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne, les 27 États membres pourraient donner leur feu vert à un nouveau report. 

France 2

"Il fait peu de doute que Theresa May obtiendra un nouveau report. Clairement, les 27 membres de l’UE ne veulent pas claquer la porte au Royaume-Uni et ne veulent pas endosser la responsabilité d'une sortie sans accord. Mais un report de combien de temps et dans quelles conditions ? Là, des divergences apparaissent entre les pays de l'Union européenne. Il y a le camp des plus intransigeants et des plus impatients dont fait partie Emmanuel Macron qui rappelle que ce report n'est pas automatique et n'est pas garanti. Il devrait pousser pour que le Royaume-Uni soit restreint durant cette période et qu'il ne participe plus aux discussions budgétaires", détaille le correspondant de France 2 à Bruxelles Valéry Lerouge mercredi 10 avril.

L'Allemagne pour donner plus de temps

"Et puis il y a le camp des plus indulgents, dont l'Allemagne qui a beaucoup à perdre dans une éventuelle sortie sans accord et Angela Merkel semble prête à donner toujours plus de temps coûte que coûte à Theresa May. Les discussions devraient se prolonger jusqu'à tard ce soir pour que les 27 apparaissent unis et fermes, tout en accordant un deuxième report du Brexit", conclut Valéry Lerouge

Le JT
Les autres sujets du JT
Un manifestant marche près de la Chambre du Parlement, à Londres (Royaume-Uni), le 18 mais 2019.
Un manifestant marche près de la Chambre du Parlement, à Londres (Royaume-Uni), le 18 mais 2019. (NIKLAS HALLE'N / AFP)