Brexit : ras-le-bol général chez les Anglais

Trois ans après leur vote pour sortir de l'UE par voie de referendum, le peuple est désabusé. Cela a un impact sur leur moral.

"Démence", "maison de fous"… À la Une des journaux, la confusion règne autour du Brexit. Chez les Britanniques, il donne des maux de tête. À commencer par les pirouettes de Boris Johnson : trois lettres, l'une qui demande le report du Brexit, non signée. L'autre, bien signée, mais qui dit tout l'inverse et demande à Bruxelles de ne surtout pas accorder de report. Un message contradictoire qui apporte la confusion. "Il joue à une partie de poker, sauf qu'il joue avec notre futur", fustige un Anglais.

Les téléspectateurs boudent les infos

À Londres, certains préfèrent penser à tout sauf au Brexit. "Moi, ça ne m'intéresse plus, il y a trop de négativité", témoigne une femme. "Ça change tous les jours, c'est pire qu'une série télévisée", préfère en rire une autre. Parfois, les journalistes de la BBC ne savent même pas expliquer ce qu'il se passe. Une chaine a trouvé la parade pour ne plus parler de Brexit, en évitant tout simplement le sujet. Un tiers des téléspectateurs ne regarderait plus les informations à cause du Brexit.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des manifestants défilent pour réclamer un nouveau référendum sur le Brexit, le 19 octobre 2019 à Londres.
Des manifestants défilent pour réclamer un nouveau référendum sur le Brexit, le 19 octobre 2019 à Londres. (ISABEL INFANTES / AFP)