Brexit : les entreprises françaises sont inquiètes

En France, près de 2 entreprises sur 3 n'auraient pas encore tout prévu avant l'entrée en vigueur du Brexit. Le gouvernement les incite à agir rapidement. Formalités, taxes, déclarations douanières... Pour être prêt, il ne faut négliger aucun détail.

FRANCE 3

En 2014, Kate Middleton porte un bijou fantaisie gravé à la main en France. Depuis, la joaillerie en question, Merci Maman, rencontre un franc succès. Aujourd'hui, le Royaume-Uni représente un tiers du chiffre d'affaires du créateur. Avec 25 salariés à Londres et 11 à Paris, cette entreprise a un pied de chaque côté de la Manche. Alors, le Brexit les préoccupe au quotidien. Le patron, Arnaud de Montille, se sent près, même s'il n'a pas été spécialement accompagné. 

11% s'estiment informées

Accord ou pas accord, 43% des entreprises françaises sont concernées par le Brexit. Parmi elles, 35% se disent prêtes, mais seulement 11% s'estiment informées. C'est trop peu, estiment les autorités. Voilà pourquoi on retrouve dans tous les journaux, fin novembre, une campagne d'information. Face à l'urgence, depuis deux mois, les douanes organisent des réunions "spéciales Brexit" pour les chefs d'entreprise. Une cinquantaine de patrons a fait le déplacement. Les pouvoirs publics veulent plus que jamais informer et accompagner les chefs d'entreprise, dont beaucoup estiment encore que le Brexit n'aura pas lieu.

Le JT
Les autres sujets du JT
Brexit (photo d\'illustration, 22 octobre 2019).
Brexit (photo d'illustration, 22 octobre 2019). (FREDERICK FLORIN / AFP)