Brexit : les agriculteurs en faveur du maintien au sein de l'Union européenne

Les agriculteurs britanniques ont choisi leur camp. Ils ne veulent pas quitter l'Europe, qui leur verse trois milliards d'euros de subventions chaque année.

FRANCE 2

Comme le signale l'énorme pancarte qui trône au-dessus de la ferme et qui milite pour le maintien du Royaume-Uni dans l'Union européenne, Michael Sly ne veut pas du Brexit. Dans le Yorkshire, comté d'Angleterre rurale, où la majorité des habitants sont favorables au Brexit, les agriculteurs font figure d'exception. Et pour cause, ce céréalier de 47 ans a du mal à vivre sans les subventions européennes, qui représentent la moitié de ses revenus, à savoir plus de 350 000 euros par an.

Le ministre de l'Agriculture en faveur du Brexit

Autre argument des agriculteurs anglais pour rester dans l'Europe : la main-d'oeuvre qui travaille dans leurs exploitations. Venus majoritairement d'Europe de l'Est, celle-ci sera beaucoup plus difficile à recruter en cas de Brexit. Paradoxalement, le ministre de l'Agriculture est pour la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne. Son optimisme ne rassure cependant pas les agriculteurs anglais, conscients de ne pas peser bien lourd dans leur pays. Ils représentent en effet moins de 1% des emplois du pays.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un agriculteur épand des pesticides à Bailleul (Nord), le 15 juin 2015.
Un agriculteur épand des pesticides à Bailleul (Nord), le 15 juin 2015. (PHILIPPE HUGUEN / AFP)