Brexit : le Royaume-Uni face à l'interdépendance avec l'UE

Sur le plateau du 20 heures, François Lenglet analyse les possibilités que des firmes britanniques décident de déménager en Europe.

France 2

EasyJet, compagnie aérienne britannique, pourrait déménager dans un autre pays européen afin de maintenir son activité sur le continent après le Brexit. "C'est la première manifestation concrète de l'interdépendance du Royaume-Uni et de l'Europe, la preuve par exemple que les deux économies sont liées, et il y en aura d'autres dans tous les domaines où le marché unique européen est achevé", commente François Lenglet sur le plateau de France 2.

Des liens innombrables

C'est aujourd’hui le cas du transport aérien, et demain ce pourrait être la banque. "Ça ne sera donc pas si facile, car l'Angleterre n'est plus une île. Elle réalise plus de la moitié de son commerce avec l'Europe, et elle lui est arrimée par des liens innombrables", ajoute le spécialiste. Mais difficile de voir la France en profiter, car notre pays n'est notamment pas très attractif d'un point de vue fiscal.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un homme prend un exemplaire du \"Evening Standard\" le 24 juin 2016 à Londres, après le vote historique des Britanniques sur le Brexit.
Un homme prend un exemplaire du "Evening Standard" le 24 juin 2016 à Londres, après le vote historique des Britanniques sur le Brexit. (LEON NEAL / AFP)