Cet article date de plus de quatre ans.

Brexit : le montant de la facture au cœur du débat

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Brexit : le montant de la facture au coeur du débat
Article rédigé par
France Télévisions

40 milliards d'euros, c'est la somme que Londres souhaiterait débourser pour divorcer, bien moins que ce que souhaite l'Union européenne (pas de maj). Les explications de France 2.

L'annonce du média britannique Sunday Telegraph présage des discussions longues et difficiles. Bruxelles estimerait le coût du Brexit à 100 milliards d'euros, mais pour les Britanniques, la facture de sortie serait inférieure, chiffrée à 40 milliards d'euros. Cette somme comprendrait les engagements du Royaume-Uni au budget de l'Union européenne (pas de maj). Londres voudrait imposer ses conditions avec des versements en plusieurs fois : 10 milliards d'euros annuels au cours des trois années suivant l'entrée en vigueur du Brexit, en mars 2019, le reste versé durant les négociations d'un éventuel accord commercial souhaité par le Royaume-Uni.

Des négociations sensibles

Les tractations s'annoncent sensibles. Les négociateurs européens se refusent à confirmer la moindre somme publiquement. D'autres sujets entrent en jeu pour que Bruxelles et Londres puissent solder le divorce : les droits des citoyens européens installés au Royaume-Uni et la libre circulation des personnes.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Brexit

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.