Cet article date de plus de cinq ans.

Brexit : l'Écosse entrouvre la porte de l'UE

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Brexit : l'Écosse entrouvre la porte de l'UE
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

Les chefs d'État et de gouvernement des 27 étaient réunis ce mercredi 29 juin à Bruxelles (Belgique). Une équipe de France 3 fait le point sur les discussions.

Ce mercredi 29 juin, les dirigeants des pays de l'Union européenne se sont retrouvés pour la première fois à 27, sans le Royaume-Uni, pour tenter de relancer le projet européen. Mardi soir, David Cameron est parti par la petite porte, le visage défait. Ultime consolation : un dernier dîner à 28 apaisé. Quelques heures plus tard, Nicola Sturgeon, la Première ministre écossaise a quant à elle essayé d'entrouvrir la porte. Elle a été reçue à la Commission européenne et au Parlement.

Un premier contact plutôt froid

Premier contact et première douche froide, venue de Madrid. Mariano Rajoy redoute un effet boule de neige en Catalogne et dit non à l'Écosse. "L'Écosse n'a aucune compétence pour négocier avec l'Union européenne", a-t-il déclaré. Nicola Sturgeon n'a en revanche pas été reçue par le président du Conseil européen Donald Tusk. Ce n'est que le début d'un long processus, a-t-elle reconnu.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.