Brexit : l'accord de Theresa May peut-il être validé ?

Mardi 15 janvier, le parlement britannique doit se prononcer sur l'accord de Brexit négocié par Theresa May avec l'Union européenne.

France 2

La journée est cruciale pour Theresa May, alors que le Parlement va se prononcer sur l'accord de Brexit qu'elle a négocié avec Bruxelles. "C'est un vote décisif, historique même, qui devrait intervenir en tout début de soirée au Parlement. Décisif parce que c'est l'avenir du Brexit qui est en jeu. Theresa May concrètement préférerait que le Parlement vote évidemment son fameux deal. Mais c'est sans doute l'hypothèse la moins probable, car la grande majorité des députés, qu'ils soient pour ou contre le Brexit, n'en veulent pas", explique Anne-Charlotte Hinet, la correspondante de France 2 à Londres (Royaume-Uni). 

Le scénario catastrophe du "no deal" 

"La deuxième option, c'est celle qui est privilégiée par la plupart des observateurs, c'est que le Parlement rejette son fameux plan. C'est là que les choses se compliquent. Theresa May aura trois jours pour trouver un plan B, ce qui parait totalement incertain et c'est la porte ouverte à toutes sortes de scénarios : convocation de nouvelles élections, un nouveau référendum, le report du Brexit, ou même pire, un "no deal", le scénario catastrophe qui conduirait à un Brexit très brutal voire chaotique", précise Anne-Charlotte Hinet.

Le JT
Les autres sujets du JT
La Première ministre britannique, Theresa May, quitte le 10 Downing Street, à Londres, le 28 novembre 2018.
La Première ministre britannique, Theresa May, quitte le 10 Downing Street, à Londres, le 28 novembre 2018. (ALBERTO PEZZALI / AFP)