Brexit : l'accord conclu ne peut pas être modifié, prévient l'UE à la veille du vote du Parlement britannique

Le vote sur le Brexit est prévu ce mardi à la Chambre des Communes.

Le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, et le président du Conseil européen, Donald Tusk, le 13 décembre 2018 à Bruxelles.
Le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, et le président du Conseil européen, Donald Tusk, le 13 décembre 2018 à Bruxelles. (DURSUN AYDEMIR / ANADOLU AGENCY / AFP)

Un accord à prendre ou à laisser. Les dirigeants de l'Union européenne affirment, lundi 14 janvier, que l'accord de sortie signé avec Londres ne peut pas être modifié. "Comme vous le savez, nous ne sommes pas en position d'accepter quoi que ce soit qui modifie ou est contradictoire avec l'accord de sortie", indique une lettre signée par le président du Conseil européen Donald Tusk et le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker.

A la veille du vote crucial des députés britanniques sur cet accord, les dirigeants de l'UE ont par ailleurs souhaité rassurer Londres, en affirmant que les clarifications qu'elle avait déjà apportées sur des points controversés de leur accord de divorce avait une "valeur légale". Il s'agit notamment d'engagements pris lors d'un sommet en décembre pour éviter une mesure dite de "backstop" concernant la frontière irlandaise.

De son côté, la France a dit souhaiter "un vote favorable" de la part des députés britanniques. Sinon, "ce sera à Londres de formuler des demandes et propositions" à l'Union européenne", a indiqué l'Elysée.