Brexit : d’importants changements sont à attendre à partir du 1er janvier

À partir du 1er janvier 2021, il y aura de très nombreux changements dans les relations entre le Royaume-Uni et l’Union européenne, notamment en cas de "no-deal". Analyse.

Le 1er janvier 2021 sera une date symbolique pour le Royaume-Uni. Le pays entérinera le Brexit et les conséquences seront nombreuses pour l’Union européenne, alors que vingt millions de personnes traversent le tunnel sous la manche chaque année. Un "no-deal" marquerait la fin de la libre circulation et le retour des frontières. Les contrôles seraient restaurés, notamment pour les marchandises, et les règles de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) primeraient.

Des critères stricts pour obtenir un visa

Depuis mai 2020, un visa est requis pour les travailleurs européens, peu importe leur nationalité. Divers critères sont utilisés, comme le fait de parler anglais, d’avoir une offre d’emploi, les compétences recherchées ou encore gagner au moins 28 500 euros par an. Le Royaume-Uni cherche à accueillir des travailleurs qualifiés. Les négociations sont pour l’instant au point mort, le pêche étant l’aspect principal expliquant le blocage. Boris Johnson et son gouvernement veulent reprendre le contrôle des frontières.

Un homme porte le drapeau du Royaume-Uni devant le Parlement à Londres, le 7 septembre 2020.
Un homme porte le drapeau du Royaume-Uni devant le Parlement à Londres, le 7 septembre 2020. (TOLGA AKMEN / AFP)