4 Vérités - Matthias Fekl : avant de penser à 2017, Hollande "doit incarner l'unité nationale"

Secrétaire d'État chargé du Commerce extérieur et du Tourisme, Matthias Fekl est l'invité de Gilles Bornstein sur le plateau des 4 Vérités de France 2 ce mardi 26 juillet.

France 2

Juste après un attentat, il y a "toujours une vague d'annulations et après il faut voir comment ça reprend", fait remarquer Matthias Fekl dans les 4 Vérités ce mardi matin. Le secrétaire d'État chargé du Commerce extérieur et du Tourisme était à Nice la veille, pour marquer sa solidarité avec la ville et les familles des victimes et rencontrer les acteurs du tourisme. "Le tourisme est un poumon économique de la Côte d'Azur. Cela représente cinq milliards d'euros de chiffre d'affaires rien que sur les Alpes-Maritimes", rappelle-t-il.

Le Brexit, mauvais pour le tourisme français

Pour le ministre, le Brexit cause dans un premier temps du tort au tourisme français et donc à l'économie du pays : "La dépréciation de la livre engendre une baisse des dépenses des Britanniques en France cet été".

Pour Matthias Fekl, une candidature de François Hollande à la présidentielle n'est pas du tout d'actualité. "Le chef de l'État doit d'abord incarner l'unité nationale dans le contexte actuel et ensuite qu'il donne du sens à sa candidature s'il souhaite l'être". Lui-même a proposé à la gauche, "une panne de logiciel dans toute l'Europe, un nouveau projet : en finir avec la Ve république, mettre en place un nouveau régime plus démocratique à tous les niveaux ; faire une UE à la carte avec de vrais projets, pour les jeunes avec l'Erasmus pour tous et redonner du sens à ce que veut dire : être français, vivre ensemble en France".