Cet article date de plus de sept ans.

La fin des quotas laitiers inquiète les agriculteurs

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

À partir du mercredi 1er avril, les quotas laitiers, qui encadraient le marché européen depuis 30 ans, seront supprimés. Une disparition qui inquiète les agriculteurs français.

C'est une véritable révolution pour les producteurs de lait. Les quotas laitiers vont disparaître à partir de ce mercredi 1er avril. Ils ont été institués en 1984 pour réguler un marché alors en pleine surproduction. Lors de leur mise en place, les agriculteurs étaient déjà descendus dans la rue, car ils y étaient opposés. Leur disparition vise à libéraliser le marché en permettant aux agriculteurs de produire plus, et de conquérir de nouveaux marchés en pleine expansion.

Les producteurs français inquiets

Les agriculteurs français sont quand même inquiets de la disparition des quotas. Ils craignent que la libéralisation de la production ne tire les prix vers le bas. Ils redoutent aussi la concurrence de l'Europe du Nord et notamment de l'Allemagne avec ses fermes géantes de plus de 1 000 vaches et son puissant secteur agroalimentaire. Nos voisins pourraient être les grands gagnants de cette réforme. Les syndicats agricoles français ont appelé à manifester dès ce mardi.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.