L'ex-Premier ministre britannique Tony Blair a été accueilli par des jets de projectiles samedi à Dublin

Trois personnes ont été arrêtées dans la capitale irlandaise pour avoir lancé des oeufs et des chaussures en direction de Tony Blair, samedi matin sous une pluie battante devant une librairie.Il s'agissait de la première séance de dédicace, depuis la publication des "Mémoires" de Tony Blair, mercredi.

Tony Blair publie une autobiographie où il défend sa décision d\'engager Londres dans la guerre en Irak.
Tony Blair publie une autobiographie où il défend sa décision d'engager Londres dans la guerre en Irak. (AFP)

Trois personnes ont été arrêtées dans la capitale irlandaise pour avoir lancé des oeufs et des chaussures en direction de Tony Blair, samedi matin sous une pluie battante devant une librairie.

Il s'agissait de la première séance de dédicace, depuis la publication des "Mémoires" de Tony Blair, mercredi.

Aucun projectile n'a atteint l'ancien Premier ministre britannique, dont la décision, lorsqu'il dirigeait le gouvernement, d'engager les forces britanniques au côté des Etats-Unis en 2003 en Irak reste décriée.

"Tony, combien d'enfants as-tu tués aujourd'hui?" ou "Tony Blair criminel de guerre", ont scandé environ 200 manifestants. Ils ont été rejoints par des nationalistes irlandais protestant contre la présence britannique en Irlande du Nord et des incidents ont éclaté entre manifestants et policiers.

Dans son autobiographie, qui figure déjà parmi les meilleures ventes, Tony Blair défend une nouvelle fois sa décision d'avoir engagé son pays dans la guerre contre "le tyran" Saddam Hussein.

Des centaines de personnes ont fait la queue pour faire signer "A Journey" ("Un Voyage", titre anglais des mémoires). Figure très controversée dans son pays, l'ancien chef de gouvernement est crédité en Irlande pour avoir permis la signature des accords de paix de 1998 en Ulster.

Une autre séance de dédicace aura lieu mercredi à Londres.

L'ancien dirigeant travailliste a promis de reverser la totalité de ses droits d'auteur, dont une avance de 4,6 millions de livres (5,6 millions d'euros), à une organisation caritative venant en aide aux militaires.

Par ailleurs, un groupe créé sur Facebook a appelé les opposants à déplacer le livre de M. Blair des rayons "autobiographie" pour le mettre dans les étagères "Crime".

Le groupe "Subversively move Tony Blair 's memoirs to the crime section in book shops" ("Déplacer subversivement les mémoires de Tony Blair dans les rayons Crime des librairies") a été rejoint par plus de 2.000 fans en deux jours.