Cet article date de plus de huit ans.

Froid en Russie : répit relatif à Moscou, Sibérie transie, 123 morts

La vague de froid se calme sur l'ouest du pays et la capitale, mais la neige arrive. La Sibérie reste pétrifiée par des températures qui sont descendues jusqu'à – 59 degrés. Le dernier bilan fait état de 123 morts.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

Après 10 jours d'offensive qui ont vu plonger les températures jusqu'à -30° près de Moscou, le froid semble vouloir desserrer son emprise sur la capitale. Il y faisait encore -17° ce matin, mais la météo annonce l'arrivée d'un front plus doux venant de l'ouest et une remontée rapide des températures qui devraient atteindre 0° mercredi à Moscou. Mais des chutes de neige et des pluies verglaçantes accompagneront cette évolution. Plus à l'ouest, la région de Saint-Pétersbourg devrait être victime de fortes bourrasques de neige avec des rafales de 10-13 m/sec.

L'est reste glacial   

Cependant, le centre météorologique russe indique que les grands froids se maintiennent à l'est de Moscou. Les températures ont atteint lundi -34° dans l'Oural, -42° à Tomsk en Sibérie, et jusqu'à -59° en Iakoutie, dans l'extrême nord-est de la Sibérie.
Dans la république russe de Touva, dans le sud de la Sibérie, l'état d'urgence a été proclamé dans une ville après une panne qui a laissé sans chauffage près de 4.000 personnes par -40°. Les autorités ont distribué des poêles parmi la population.

Bilan en hausse

Depuis le début de la vague de froid, 123 personnes sont mortes d'hypothermie et des suites d'engelures, selon une source médicale. 833 personnes ont été hospitalisées, dont 345 dans les dernières 24 heures, parmi lesquelles 14 enfants.
Le précédent bilan faisait état hier-soir de 90 morts.
Lundi soir, un record de la consommation de l'électricité a été enregistré à Moscou et dans sa région, où il faisait -20°, soit 12° de moins que la moyenne pour cette période de l'année. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Europe

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.