Eurozapping : une méthode bénéfique contre le Covid-19 en Espagne, un empoisonnement en Allemagne et un conflit entre la Pologne et la Biélorussie

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Eurozapping : une méthode bénéfique contre le Covid-19 en Espagne, un empoisonnement en Allemagne et un conflit entre la Pologne et la Biélorussie
franceinfo
Article rédigé par
G. Dehlinger, S. Korwin - franceinfo
France Télévisions

Le 23h de franceinfo revient sur l’actualité européenne. C’est l’Eurozapping du mardi 24 août.

En Espagne, les soignants ont trouvé une méthode simple, peu onéreuse et sûre pour prévenir des complications dues au Covid-19 : coucher les patients sur le ventre pour que la bouche respire mieux. Une étude internationale a détaillé le bienfondé de cette pratique, déjà utilisée par nombre d’hôpitaux espagnols. Un geste qui peut permettre d’éviter les risques d’une intubation et lutter contre les pénuries de respirateurs.

La Pologne bloque l’entrée du pays à des migrants

En Allemagne, un mystérieux empoisonnement a touché sept personnes à l’université technologique de Darmstadt. Les corps sont devenus bleus. "La substance que nous avons trouvée a été mise intentionnellement, nous avons ouvert une enquête pour tentative de meurtres", a expliqué Robert Hartmann, procureur général de Darmstadt. Le poison était notamment contenu dans des briques de lait de la cafétéria. Enfin, la Pologne renforce sa frontière avec la Biélorussie. Des barbelés et 2 000 soldats la protègent contre les migrants venant du pays voisin. Les autorités dénoncent une crise migratoire instrumentalisée par le pouvoir biélorusse. Des migrants, qui affirment venir d’Afghanistan, sont bloqués entre les deux pays, la Pologne refusant de les laisser entrer, au grand dam de l’ONU.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Europe

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.