Eurozapping : tension diplomatique entre la Turquie et l'Italie

Une équipe de France 3 revient sur les sujets qui ont marqué l'actualité européenne ce mercredi 3 août.

FRANCE 3

Plusieurs sujets ont fait la Une des journaux européens ce mercredi 3 août. Parmi eux : des tensions entre l'Italie et la Turquie. Dans une interview accordée à la télévision publique italienne, le président turc a clairement sommé les juges du pays de s'occuper de la mafia plutôt que de son fils. Bilal Erdogan est soupçonné de malversation dans plusieurs affaires, dont une de blanchiment d'argent par le parquet de Bologne. En réponse, Matteo Renzi a rappelé que les juges suivent la loi et que l'Italie est un état de droit.

Des policiers lourdement armés 

À Londres, la police prend les armes. Tenue de camouflage et arme de guerre, c'est le nouvel uniforme d'une partie de la police londonienne. Ces forces spéciales sont chargées d'intervenir en cas d'attaque terroriste. Mais le traditionnel pacifisme des policiers n'est pas remis en cause : moins de 10% des effectifs portent une arme.

Scène de panique dans une station balnéaire espagnole. Un gigantesque mouvement de foule s'est produit hier soir à Platja d'Aro sur la Costa Brava. À la base, c'est un flashmob qui a déclenché la panique, un simple jeu improvisé organisé par cinq touristes allemandes. La foule a cru à un attentat. Les cinq jeunes femmes, qualifiées d'inconscientes par la police, ont été entendues par le juge.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le président turc Recip Tayyip Erdogan à Ankara (Turquie), le 4 mai 2016.
Le président turc Recip Tayyip Erdogan à Ankara (Turquie), le 4 mai 2016. (UMIT BEKTAS / REUTERS)