Emploi : au Royaume-Uni, le SMIC est à la hausse

La Grande-Bretagne va augmenter le salaire minimum de 7,5% au 1er avril ce qui le portera quasiment au niveau de la France. Un choix qui comporte aussi des contreparties. Le point avec France 2.

France 2

Londres n'en revient pas. Voici que s'annonce la plus grosse augmentation de l'histoire récente : +7,5% pour deux millions de travailleurs au SMIC. Dans la restauration, les principaux intéressés ont encore du mal à y croire. Marvin Coness, un jeune français gagnait jusqu'à présent l'équivalent de 8,50 euros l'heure de travail. Il va passer à 9,15 euros. "Quand on entend que c'est la crise partout, on se dit que généralement il y aura des coupes budgétaires et pas d'augmentation des salaires. Pour une fois que cela va dans le sens des employés, tant mieux. Je prends ce qu'on me donne et je suis ravi", explique le jeune homme. Son patron aussi est content, pour lui cette augmentation de salaire veut aussi dire que le pouvoir d'achat de ses clients va s'améliorer, et donc ses affaires aussi. 

Un choix politique

Le bémol, c'est que le coût de la vie est si élevé qu'une heure de travail correspond à deux tickets de métro. Pour les syndicats, il va falloir d’autres coups de pouce comme celui de la hausse du SMIC. Le gouvernement en convient, l'augmentation 2016 est en principe la première d'un plan qui doit booster les salaires minimums de 40% en cinq ans. Si les salaires minimum vont augmenter, les prestations sociales et le budget des collectivités locales vont baisser.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le ministre des Finances, George Osborne, devant le 11 Downing Street à Londres, le 8 juillet 2015.
Le ministre des Finances, George Osborne, devant le 11 Downing Street à Londres, le 8 juillet 2015. (TOLGA AKMEN / ANADOLU AGENCY)