Cet article date de plus de huit ans.

Elections européennes : pourquoi pas tous le même jour ?

388 millions d'électeurs sont appelés aux urnes, en Europe, pour désigner leurs 751 eurodéputés. Le scrutin se tient entre le 22 et le 25 mai, selon les pays. Pourquoi ?
Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
  (© European Union)

Si les Européens ne votent pas tous le même jour, c'est parce que l'Europe n'impose rien, et que chaque pays fait selon ses usages. Tout simplement.

En France, ce sera le 25, le dimanche, comme d'habitude, mais les Néerlandais et les Anglais, vont tirer les premiers, dès le jeudi. Pour une raison pas très avouable : traditionnellement, en Angleterre, le jour de paie c'était le vendredi. Salaire aussitôt englouti dans les pubs... Autant dire que, le dimanche, les hommes n'avaient pas toujours les idées très claires. En 1935 donc, on a avancé le scrutin au jeudi, et c'est resté comme ça.

Vendredi ce sera le tour des Irlandais et des Tchèques - qui eux ont le droit de voter sur deux jours -, samedi entrée en lice des Maltais, des Slovaques et les Lettons.

Résultats dimanche à 23 heures

Ce qui va être compliqué c'est que normalement les résultats ne doivent pas être annoncés avant la fermeture du dernier bureau de vote du dernier pays à voter - l'Italie -, autrement dit le dimanche à 23 heures.

Or,  en 2009, les Pays-Bas n'avaient pas respecté cet embargo en publiant des résultats dès le jeudi soir. Cette année ce sont les Tchèques qui ont fait savoir qu'ils n'avaient aucune intention de le respecter.

Alors voilà c'est la huitième fois que l'on vote pour les Européennes depuis 1979, encore une fois ça risque de faire un peu désordre.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Europe

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.