Crash d'un hélicoptère sur un pub à Glasgow : "Soudain, il y a eu comme un 'whoosh'"

Trente-deux personnes ont été transportées à l'hôpital. La police signale 8 morts.

Des secouristes recouvrent les lieux, le 30 novembre 2013, au lendemain d\'un crash d\'hélicoptère sur un pub de Glasgow (Ecosse). 
Des secouristes recouvrent les lieux, le 30 novembre 2013, au lendemain d'un crash d'hélicoptère sur un pub de Glasgow (Ecosse).  (RUSSELL CHEYNE / REUTERS)

La fête nationale écossaise a tourné au drame à Glasgow. Un hélicoptère de la police s'est écrasé sur un pub plein de monde, vendredi 29 novembre dans la soirée, vers 22h25, heure locale. Une centaine de personnes se pressaient alors au Clutha Bar pour écouter un concert du groupe Esperanza, donné à l'occasion de la St Andrew. Le groupe a indiqué sur Facebook (en anglais) que tous ses membres étaient sains et saufs. 

Voici l'essentiel des informations sur cet accident. 

Bilan : huit morts

Huit personnes sont mortes dans l'accident. "Nos (trois) collègues de l'équipage de l'hélicoptère sont morts. Les cinq autres personnes tuées étaient à l'intérieur du bâtiment", a déclaré au cours d'un point presse le responsable de la police écossaise, Stephen House, ajoutant que "14 personnes sont grièvement blessées".

La police avait, à l'occasion d'un précédent point presse dans la matinée, indiqué que 32 personnes avaient été hospitalisées. Le responsable de la police a souligné que les "complexes" opérations de sauvetage se poursuivaient et que les services de secours seraient sur place "encore un certain temps".

"Le moteur semblait avoir des ratés" 

Une responsable de la police écossaise, Rose Fitzgerald, a indiqué qu'il était trop tôt pour savoir pourquoi l'hélicoptère avait chuté. Mais des témoins en disent plus sur le crash de l'appareil, un Eurocopter EC 135 T2. Ainsi, le rédacteur en chef de l'édition écossaise du Sun, qui se trouvait sur place, l'a vu tomber "comme une pierre" sur le toit du pub. "Le moteur semblait avoir des ratés", a-t-il confié à Sky News (en anglais).

A l'intérieur, une cliente du bar dit avoir entendu un bruit, avant que le plafond ne se fende. "On passait tous un bon moment, et soudain il y a eu comme un 'whoosh', pas de bang ou d'explosion", confie Grace MacLean sur la BBC (en anglais). "Il y a eu de la fumée (...). Les gens du groupe riaient et on s'est tous mis à plaisanter en disant qu'ils avaient fait s'effondrer le toit." Elle poursuit : "Ils ont continué à jouer et puis [le toit] a continué à s'affaisser et quelqu'un s'est mis à crier avant que le pub ne se remplisse de poussière. On n'y voyait plus rien et on ne pouvait plus respirer", a-t-elle décrit.

Le Premier ministre britannique, David Cameron, a réagi à cet accident. "Mes pensées vont à tous ceux qui sont affectés par le crash d'hélicoptère à Glasgow", a-t-il déclaré sur Twitter.