Crash du vol MS804 : les services de renseignement enquêtent sur les passagers

Toutes les personnes ayant approché l'avion qui s'est abîmé en mer sont passées au crible. Le point depuis Roissy avec Arnaud Comte.

France 2

Ce vendredi 20 mai, au lendemain du crash en mer Méditerranée du vol MS804 d'EgyptAir, l'enquête se poursuit à l'aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle, d'où est parti l'avion mercredi à 23h09. "Toutes les personnes qui ont approché cet avion, durant son escale sur le tarmac avant qu'il ne décolle, intéressent les enquêteurs", indique sur place Arnaud Comte.

Entre les mécaniciens, les bagagistes et les différents personnels, "c'est plus d'une cinquantaine de personnes qui vont être entendues", précise le journaliste de France 2.

Pas d'incident relevé via la vidéosurveillance

Toutes les images de la vidéosurveillance de l'aéroport sont épluchées. "Selon nos informations, aucune anomalie, aucun incident ne saute aux yeux. Mais cela ne veut pas dire pour autant que ce travail de vérification auprès des passagers est terminé, loin de là. Il a même été confié aux services de renseignement", poursuit Arnaud Comte. Une collaboration internationale doit être mise en oeuvre car tous les passagers n'étaient pas de nationalité française.

Le JT
Les autres sujets du JT
A l\'aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle (Val-d\'Oise), le 22 mars 2016. 
A l'aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle (Val-d'Oise), le 22 mars 2016.  (MAXPPP)