Démographie : quels sont les bons et mauvais élèves de l'Europe ?

L'Union européenne est en déclin démographique. Pour la première fois de son histoire, la mortalité dépasse la natalité. France 2 dresse le bilan des bons et mauvais élèves parmi les pays européens.

France 2

L'Union européenne est en déclin démographique pour la première fois de son histoire. Parmi les pays qui ont le plus perdu en termes de population, il y a la Bulgarie avec une baisse de 6,2% de sa population sans tenir compte de l'immigration. La population de la Croatie et de la Hongrie ont baissé de 4%. La Roumanie, c'est moins 3,8%. En Bulgarie et en Roumanie, l'espérance de vie a même commencé à diminuer légèrement. En Europe, cette baisse de population est liée certes à la mortalité, mais aussi à la faible natalité qui est en moyenne de 10 naissances pour 1 000 habitants.

Augmentation de 3% de la population française en 2015

Certains pays font moins comme l'Italie avec 8 naissances pour 1 000 habitants. C'est 8,3 pour 1 000 pour le Portugal et 9 pour 1 000 pour l'Allemagne et l'Espagne. Il y a quand même des pays qui ont vu leur population augmenter l'an dernier comme l'Irlande avec une augmentation de 7,7% de sa population, c'est une augmentation de 3,9% pour Chypre et plus 3% pour la France. L’explication, c’est que les politiques nationales ont un impact, par exemple quand elles facilitent la vie des familles, mais l'envie de faire des enfants ou pas reste encore en grande partie un mystère.

Le JT
Les autres sujets du JT
En 2015, le nombre de naissances en France a baissé (-2,3%), selon des chiffres de l\'Insee publiés le 19 janvier 2016.
En 2015, le nombre de naissances en France a baissé (-2,3%), selon des chiffres de l'Insee publiés le 19 janvier 2016. (IMAGE TAKEN BY MAYTE TORRES / MOMENT OPEN / getty images)