Demandeurs d'asile : l'Europe critique des "insuffisances graves"

Le Conseil de l'Europe a publié ce mardi un rapport accablant sur le respect des droits de l'homme en France et plus précisément sur l'accueil réservé aux demandeurs d'asile.

(L'accueil de jour des migrants à Calais © Maxppp)

 D'après le Commissaire aux droits de l'homme du Conseil de l'Europe, la France est coupable "d'insuffisances graves" dans l'accueil des demandeurs d'asile. Une situation qui les oblige à vivre dans des conditions indignes. Le gouvernement doit notamment améliorer les conditions de vie à Calais et protéger les migrants des violences dont ils sont victimes.

 

A LIRE AUSSI ►►► Calais : les migrants victimes de brutalités policières

 

Autre défaillance, la prise en charge des mineurs isolés étrangers. Entre 7.000 et 12.000 de ces enfants vivent en France dont 3.000 à Mayotte. Des enfants qui ne vont pas à l'école, qui ne sont pas suivis par un médecin. Certains vivent dans la rue alors qu'ils doivent être pris en charge par l'aide sociale à l'enfance. Les tests osseux aussi sont pointés du doigt. Ceux qui servent à déterminer l’âge des mineurs isolés sont jugés peu fiables, certains enfants se retrouvent enfermés dans des centres de rétention avec les adultes.

 

Le rapport appelle la France à maintenir son engagement d'accueillir 500 réfugiés syriens sur les deux millions et demi qui ont quitté leur pays, voire à en accueillir davantage.