Décès d'Helmut Schmidt : l'hommage d'une Allemagne émue

Au lendemain de la mort de l'ancien chancelier, Amaury Guibert rapporte l'ampleur de l'émotion en Allemagne à travers la presse.

FRANCE 2

L'un des pères de l'Europe s'en est allé hier mardi 10 novembre : Helmut Schmidt, ancien chancelier allemand et grand allié de Valéry Giscard d'Estaing, s'est éteint à l'âge de 96 ans. Sa disparition a un grand écho en Allemagne.

"La presse est unanime pour saluer cette figure de l'Europe et de l'Allemagne", rapporte Amaury Guibert depuis Berlin. Bild-Zeitung délaisse ses unes accrocheuses et opte pour une photo d'Helmut Schmidt avec l'année de sa naissance et celle de sa disparition. La sobriété est semblable pour le Süddeutsche Zeitung, qui "salue la mémoire d'un grand homme d'Etat et d'une figure de ce siècle".

Le chancelier le plus important de l'après-guerre

"A la une de Der Zeit, c'est le moment de 'L'adieu à Helmut Schmidt'. Der Zeit, c'est le quotidien dans lequel l'ancien chancelier tenait une chronique très lue ici. Helmut Schmidt était une instance morale en Allemagne. Et selon un sondage réalisé il y a deux ans, les Allemands le considèrent comme le chancelier le plus important de l'après-guerre. C'est vous dire l'émotion qui règne aujourd'hui dans le pays", conclut le journaliste de France 2.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le 27 mai 2013, l\'ancien chancelier allemand Helmut Schmidt assiste à une réunion avec le Premier ministre chinois à Berlin (Allemagne)
Le 27 mai 2013, l'ancien chancelier allemand Helmut Schmidt assiste à une réunion avec le Premier ministre chinois à Berlin (Allemagne) (MICHAEL SOHN / AP / SIPA)