Crise grecque : Bruxelles et Athènes proches d'un accord

Changement de ton à Bruxelles : les derniers échanges entre la Grèce, cette nuit, et les dirigeants de la zone euro, ont fait naître l'espoir d'un accord.

France 2

A Bruxelles, qui accueille un sommet exceptionnel pour sortir la Grèce de la crise, l'envoyé spécial de France 2, Laurent Desbonnets, note "un changement d'ambiance très net",  il y a "moins de catastrophisme et plus d'optimisme", rapporte le journaliste. "Nous avançons vers un accord", a d'ailleurs déclaré François Hollande. Même s'il reste du travail, la perspective d'un défaut de la Grèce s'éloigne donc.

Des concessions côté grec

"Il reste du travail entre les institutions et le gouvernement grec et tout doit être fait pour que, à la réunion de l'Eurogroupe, c'est-à-dire des ministres des Finances de la zone euro, il puisse y avoir une conclusion", a annoncé le chef de l'Etat français. Athènes a, en effet, fait d'importantes concessions concernant des mesures budgétaires pour améliorer le déficit : augmentation des impôts sur les sociétés, augmentation des taxes sur les produits de luxe, des mesures drastiques également pour baisser les retraites. Les créanciers de la Grèce vont maintenant examiner pendant deux jours toutes ces propositions.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les dirigeants européens lors du sommet européen extraordinaire consacré à la Grèce, 22 juin 2015 à Bruxelles (Belgique).
Les dirigeants européens lors du sommet européen extraordinaire consacré à la Grèce, 22 juin 2015 à Bruxelles (Belgique). (EUROPEAN COUNCIL PRESS OFFICE / ANADOLU AGENCY / AFP)