Belgique : les petites pièces s'apprêtent à disparaître

Et si les pièces de 1 et 2 centimes disparaissaient de nos porte-monnaie ? Trop coûteuses à fabriquer, depuis lundi 2 décembre, ces pièces sont supprimées par la Belgique, quatrième pays de la zone euro à prendre cette décision.

france 2

C'est une petite révolution en douceur qui est en train de se produire aux caisses des supermarchés belges. Depuis lundi 2 décembre, la loi oblige les commerçants à arrondir le ticket de caisse aux chiffres ronds ou aux cinq centimes les plus proches pour les clients qui paient en espèces. Une affiche l'annonce et le personnel veille à l'expliquer.  

Les clients ne seront pas lésés par la mesure  

L'arrondi est fixé par la loi. Le ticket terminant par 0,01 ou 0,02 cents est ramené à l'euro inférieur. Celui terminant par 0,02, 0,03, 0,04, 0,05, 0,06 et 0,07, aux cinq centimes les plus proches. Pour finir, le montant des tickets finissant par 0,08 et 0,09 est arrondi à l'euro supérieur. Pas de quoi contrarier les clients. À moins de malchance, ces derniers n'ont pas de raison d'être lésés. "Les prix en rayon restent inchangés, mais sur le ticket, quand c'est un paiement uniquement en cash, on va arrondir à la décimale au-dessous ou au-dessus. Ce sera un équilibre", explique Siryn Stambouli, porte-parole de Carrefour Belgique.   

Le JT
Les autres sujets du JT
Des centimes d\'euros, dans l\'établissement monétaire de Pessac (Gironde).
Des centimes d'euros, dans l'établissement monétaire de Pessac (Gironde). (FRANCOIS GUILLOT / AFP)