Belgique : débordement lors d’un rassemblement de jeunes à Bruxelles

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Coronavirus : débordement lors d’un rassemblement de jeunes à Bruxelles
FRANCE 3
Article rédigé par
J.Gasparutto, M.Berckmans, F.Furnémont, G.Breuls - France 3
France Télévisions

Jeudi 1er avril, un poisson d’avril s’est transformé en débordement dans un parc de Bruxelles en Belgique. Une blague annoncée sur les réseaux sociaux annonçait un concert exceptionnel avec la participation de Daft Punk notamment. Près de 2 000 jeunes se sont rassemblés avant d’être violemment dispersés par les forces de l’ordre. 

2 000 personnes se sont données rendez-vous à la suite d’un canular sur les réseaux sociaux jeudi 1er avril à Bruxelles en Belgique. C’était un poisson d’avril qui promettait un festival de musique dans le principal bois de Bruxelles. Après plusieurs heures, une foule compacte se forme et la police intervient pour demander aux jeunes de rentrer chez eux.

Le face-à-face a duré plusieurs heures

Mais la situation dégénère. Les participants de la fête refusent de quitter les lieux et la police fait usage de canon à eau pour disperser la foule. Plusieurs centaines de jeunes répliquent en jetant des canettes et des morceaux de bois sur les forces de l’ordre. Le face-à-face va durer plusieurs heures. Dans la foule, 1 500 à 2 000 personnes, essentiellement des étudiants qui n’étaient pas venus forcément en découdre avec les forces de l’ordre. 26 policiers ont été blessés ainsi que huit manifestants.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.