Autriche : le président placé en lieu sûr après une alerte à la bombe

Le quartier du palais de la Hofburg, où se trouve la présidence et la chancellerie, au coeur de Vienne, la capitale, a été bouclé.

Le président de l\'Autriche, Alexander Van der Bellen, lors d\'un déplacement à Cracovie (Pologne), le 28 janvier 2020.
Le président de l'Autriche, Alexander Van der Bellen, lors d'un déplacement à Cracovie (Pologne), le 28 janvier 2020. (BEATA ZAWRZEL / NURPHOTO)

Une alerte à la bombe visant les locaux de la présidence autrichienne a conduit, mercredi 28 avril, à la mise en sécurité du chef de l'Etat, Alexander Van der Bellen, et à l'évacuation des lieux, ont indiqué les autorités à l'AFP. "Le président était sur place, il a été prévenu et il a été placé en sécurité", a expliqué un porte-parole de la présidence.

"Toutes les personnes qui se trouvaient dans les locaux de la présidence ont été évacuées", a précisé un porte-parole de la police de Vienne, destinataire de la menace reçue par courriel.

Le quartier du palais de la Hofburg, où se trouve la présidence et la chancellerie, au cœur de la capitale, a été bouclé et des équipes mobiles ont été déployées. Elles comprennent des forces d'intervention d'urgence accompagnées de chiens renifleurs, des ambulances et des sapeurs-pompiers, a indiqué la police. Elu en 2016 contre l'extrême droite, Alexander Van der Bellen est issu des rangs des écologistes.