Amie de Simone Veil et artiste engagée, Marceline Loridan-Ivens s'est éteinte

Marceline Loridan-Ivens était cinéaste, écrivaine, productrice, mais elle a aussi survécu à la déportation, là où elle a connu Simone Veil, qui est devenue son amie.

Voir la vidéo
FRANCEINFO

Pendant toute sa vie, Marceline Loridan-Ivens, décédée mardi 18 septembre à l'âge de 90 ans, s'est engagée notamment "dans la lutte contre le sous-développement" ou le conflit israélo-palestinien. "On peut penser à tout ce qu'on veut sur les rapports entre Israéliens et Palestiniens, mais on doit accepter la différence", disait-elle sur le sujet.

Militante de gauche

La cinéaste a vécu en déportation d'avril 1944 à la Libération en 1945. Elle a même décidé de tourner un film sur les lieux de son martyre, La Petite Prairie aux bouleaux. Sur la fin de sa vie, elle confiait : "Bien sûr, on peut se laisser aller vers la mort, mais on peut aller vers la vie encore tant qu'on peut, et peut-être qu'il arrive à un moment où on ne peut plus, mais tant qu'on peut il faut tenir. Ce qui m'emmerde, c'est d'aller dans un trou".

Marceline Loridan-Ivens, le 28 mars 2018. 
Marceline Loridan-Ivens, le 28 mars 2018.  (MAXPPP)