Attentats de Bruxelles : l'heure du recueillement

En Belgique, des proches de victimes, mais aussi des rescapés des attentats de l'aéroport ou du métro, et même des anonymes, se sont réunis pour un hommage ce lundi 28 mars.

France 3

Après les cérémonie gâchées par les hooligans dimanche, un rassemblement œcuménique a eu lieu ce lundi dans la cathédrale Saints-Michel-et-Gudule. Emotion et simplicité pour la première veillée en mémoire des victimes des attentats de Bruxelles. Des secouristes et des policiers, ceux qui étaient les premiers présents pour soigner les blessés, ont participé à cette cérémonie.

Dépasser la peur et les divisions

"D'abord j'ai eu beaucoup de chance personnellement", témoigne un employé de l'aéroport, rescapé de l'attaque, qui ajoute : "Le fait de venir se retrouver ici, c'est quelque chose d'important, il faut qu'on se soutienne tous". Envoyer un message de paix pour les participants de cette cérémonie, un acte important.

Le recueillement et l'unité doivent dépasser la peur et les divisions. "Se mettre ensemble c'est une réaction citoyenne. Il faut dire 'une société comme la nôtre ne peut pas permettre cela'", rapporte Monseigneur Jean Kockerols, évêque auxiliaire de Malines-Bruxelles. Les représentants de toutes les religions étaient présents.

Le JT
Les autres sujets du JT