Attentats à Bruxelles : la ville placée en état de siège

Des attentats terroristes ont frappé Bruxelles, mardi 22 mars. En quelques minutes, la ville était placée en état de siège.

France 2

Immédiatement après les attaques terroristes qui l'ont frappée, la capitale belge s'est mise en état de siège. Il était expressément demandé aux habitants de rester chez eux. Aux abords de la station Maelbeek, peu après les attentats, seuls les services de sécurité circulaient dans le quartier. A 300 mètres de là, on retrouvait les mêmes scènes autour de la Commission européenne, avec des dizaines de militaires et de policiers, armes lourdes à la main.

Gares évacuées

Cette après-midi, certains quartiers de Bruxelles étaient en état de siège : 225 militaires supplémentaires ont été déployés dans toute la ville. Les gares ont été évacuées et fermées une bonne partie de la journée. "On a été évacués de la gare Centrale et maintenant on cherche à partir d'ici", indique une femme. L'ensemble des transports en commun a été aussi arrêté plusieurs heures. La consigne du centre de crise belge a été claire : restez confinés à la maison ou au travail.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des policiers dans les rues de Bruxelles, mardi 22 mars 2016. 
Des policiers dans les rues de Bruxelles, mardi 22 mars 2016.  (ARNULF STOFFEL / DPA / AFP)