Berlin : le temps du soulagement

Les Allemands sont soulagés ce vendredi 23 décembre, après avoir vécu dans la crainte d'une nouvelle attaque et celle de voir le responsable de l'attentat de Berlin échapper aux forces de police.

FRANCE 2

Sur le marché visé par Anis Amri lors de l'attentat au camion bélier le 19 décembre, le soulagement se mêle à l'émotion, à l'annonce de la fin de sa cavale. "C'est bien que la police l'ait eu, ça aurait été mieux s'ils l'avaient capturé vivant, mais au moins il est puni pour ce qu'il a fait", déclare un passant. "Moi je suis content qu'il soit mort. Il a tué des innocents, il ne méritait pas de vivre, je n'ai aucune pitié", rétorque un autre.

L'Allemagne reste une cible du terrorisme islamiste

Selon les mots d'Angela Merkel, le danger immédiat est écarté. Mais, comme la chancelière allemande, ces habitants du centre de Berlin se montrent lucides. L'Allemagne reste une cible du terrorisme islamiste. "Je suis soulagée, bien sûr, mais cela ne résout pas le problème, parce qu'il y aura d'autres terroristes", analyse une femme. Les Berlinois garderont cette date en mémoire pendant longtemps.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le marché de Noël de Berlin visé par une attaque au camion a rouvert, le 22 décembre 2016.
Le marché de Noël de Berlin visé par une attaque au camion a rouvert, le 22 décembre 2016. (CLEMENS BILAN / AFP)