Eurozapping : pénurie de médicaments en Belgique

Petite sélection de l'actualité diffusée par les chaînes européennes d'informations jeudi 24 janvier.

France 3

Alex Salmond, l'ancien Premier ministre indépendantiste écossais, est accusé de deux tentatives de viol et neuf agressions sexuelles par deux anciennes collaboratrices. Les faits auraient eu lieu en 2013, quand il dirigeait encore le gouvernement écossais. Placé en garde à vue, il a été libéré. "Je suis innocent", a-t-il déclaré devant la presse. C'est le gouvernement écossais qui avait rapporté les accusations à la police après une enquête interne.

Fin de la grève dans les aéroports allemands. Les employés ont obtenu entre 3,5 et 10% d'augmentation de salaire. La grève des employés de sécurité dans huit aéroports a fini par payer en Allemagne. Un accord a été trouvé : il étale ces hausses sur trois ans. Les grèves ont impacté en tout 220 000 passagers.

Un salon de l'emploi pour les réfugiés

En Autriche, un salon de l'emploi dédié aux migrants a ouvert ses portes. Un paradoxe, puisque le pays mène une politique très ferme en matière d'immigration. Mais les patrons autrichiens veulent recruter des réfugiés. Avec 4,6% de chômage, l'Autriche compte 160 000 emplois vacants, notamment dans l'industrie et le BTP. Originaires de Syrie et d'Afghanistan, 1 200 réfugiés sélectionnés par une agence d'emploi étaient présents à ce salon.

La Belgique est confrontée à une pénurie de médicaments. 800 références sont manquantes dans les pharmacies, allant des traitements classiques à ceux pour des cancers. En cause : la production limitée des laboratoires pharmaceutiques et la réaction des patients qui ont peur d'une pénurie. Une pénurie qui peut avoir de graves conséquences sur les patients.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des médicaments disposés sur une table.
Des médicaments disposés sur une table. (PHILIPPE HUGUEN / AFP)