En Allemagne, un insecte ravage les forêts affaiblies par le réchauffement climatique

La lutte contre ce phénomène pourrait vite s'avérer herculéenne. En effet, il est difficile d'agir contre cette prolifération, notamment due aux hivers très doux.

Une forêt à Höxter (Rhénanie-du-Nord-Westphalie), en Allemagne, le 25 juillet 2019.
Une forêt à Höxter (Rhénanie-du-Nord-Westphalie), en Allemagne, le 25 juillet 2019. (INA FASSBENDER / AFP)

Un tueur silencieux qui ne mesure que quelques millimètres. Le scolyte, une sorte de mini-scarabée, grignotte les forêts allemandes, déjà fragilisées par la sécheresse et les tempêtes liées au réchauffement climatique. Ce sujet était au cœur d'un sommet gouvernemental, mercredi 25 septembre, qui a débouché sur le déblocage de 800 millions d'euros sur quatre ans pour reboiser quelque 180 000 hectares.

Après des "épisodes météorologiques extrêmes"

Dans la forêt de Welzow, à une centaine de kilomètres au sud de Berlin, les dégâts du scolyte et de ses larves sont visibles à l'oeil nu. Dans d'autres régions allemandes, la situation est encore plus alarmante, avec des hectares de forêts détruits en quelques semaines dans les Länder de Bavière, Saxe-Anhalt ou Thuringe. La lutte contre ce phénomène pourrait vite s'avérer herculéenne.

En effet, il est difficile d'agir contre cette prolifération, dont la cause principale est le réchauffement climatique. "Le point de départ a été toute une série d'épisodes météorologiques extrêmes qui ont démarré avec la tempête Friederike en janvier 2018. La sécheresse de l'été 2018, suivi d'un hiver doux puis la sécheresse prolongée de cette année, ont affaibli les arbres et provoqué l'explosion du scolyte", détaille Larissa Schulz-Trieglaff, porte-parole de l'Association des propriétaires forestiers.