En Allemagne, la justice ouvre la voie à l'interdiction des vieux véhicules diesel en ville

Pas moins de 12 millions d'Allemands pourraient être concernés par cette interdiction des voitures diesel polluantes.

Des voitures coincées dans les bouchons à Stuttgart (Allemagne), le 21 février 2018.
Des voitures coincées dans les bouchons à Stuttgart (Allemagne), le 21 février 2018. (MARIJAN MURAT / DPA / AFP)

Une décision qui pourrait faire date. La Cour administrative fédérale allemande a jugé légales, mardi 27 février, les interdictions de circulation des véhicules diesel polluants dans les grandes villes. Les juges de Leipzig ouvrent ainsi la voie à l'instauration dans le pays de cette mesure très débattue. Le jugement pourrait concerner 12 millions de véhicules en Allemagne.

La justice avait été saisie par les autorités du Bade-Wurtemberg et de la Rhénanie du Nord-Westphalie, deux Länder où l'industrie automobile est très présente, contre des interdictions imposées par des juridictions locales aux villes de Stuttgart et Düsseldorf. Cette décision envoie aussi un signal fort au niveau national, où des dizaines de villes dépassent les seuils autorisés de pollution de l'air.

Chute à la Bourse de Francfort

La décision a été mal accueillie en Bourse de Francfort, où Volkswagen, numéro un européen du secteur automobile, perdait près de 1,8% à la mi-journée. Au même moment, BMW cédait 0,91%. A Paris, Renault abandonnait 0,4% et PSA 0,19%.

Les écologistes, de leur côté, se réjouissent de cette décision de justice. L'association de protection de l'environnement Deutsche Umwelthilfe, à l'origine de ces interdictions, souligne que les niveaux de particules enregistrés dans ces villes ne sont pas conformes aux normes européennes d'émissions d'oxyde d'azote.