Allemagne : un chien saisi et vendu aux enchères pour éponger les dettes de ses maîtres

Le chien a été vendu sur eBay pour 750 euros, un prix plus bas qu'attendu pour cette race.

Un carlin noir, en 2006, en France.
Un carlin noir, en 2006, en France. (MICHEL GUNTHER / BIOSPHOTO / AFP)

Ils ont saisi un chien baptisé "Edda". Des huissiers ont vendu l'animal de compagnie d'une famille pour éponger ses dettes à Ahlen (Allemagne), selon plusieurs médias allemands. C'est un journal local, Ahlener Tageblatt, qui a donné l'information en premier, le 23 février. Elle a ensuite été reprise par Die Glockele Süddeutsche Zeitung (articles en allemand) et d'autres médias européens comme la BBC (en anglais).

Le chien a été vendu sur le site de vente aux enchères eBay pour 750 euros, la moitié de ce qu'espérait la propriétaire. Ce prix bas a d'abord alerté la nouvelle propriétaire du chien, Michaela Jordan, une policière citée par Die Glocke. Elle explique au journal local qu'elle a appelé le numéro associé à l'annonce. C'est à ce moment-là qu'elle a appris que le chien était vendu pour recouvrer les dettes de sa famille et la taxe sur les chiens, car certains pays ont un impôt sur les animaux.

Une enquête lancée

Au téléphone, l'employé de la mairie lui assure que l'animal est en bonne santé. Michaela Jordan est rassurée et achète le chien. Mais depuis, elle a déjà déboursé 1 800 euros pour le faire opérer des yeux, dont une fois en urgence, l'animal ayant failli devenir aveugle. Elle réclame donc des indemnités à la ville d'Ahlen.

Des médias allemands assurent que les huissiers auraient d’abord envisagé de saisir le fauteuil roulant du mari de la famille, mais ils ont renoncé car celui-ci ne leur appartenait pas véritablement. Néanmoins, le porte-parole de la ville conteste ce point et parle d'une rumeur. Il ajoute que "l’incident fera l’objet d’une enquête approfondie" et que l’utilisation d’un compte eBay privé pour la vente d’un être vivant sera également examinée.