Allemagne : un attentat à la bombe biologique déjoué

La police allemande a annoncé avoir déjoué un attentat à la bombe biologique. Un suspect tunisien a été interpellé à Cologne. Il avait commencé à fabriquer de la ricine, un poison extrêmement puissant.

France 2

Les enquêteurs allemands en sont désormais convaincus, une attaque chimique était en préparation et manifestement le projet était avancé. Le suspect, arrêté la semaine dernière, est un Tunisien de 29 ans. Il vivait dans un appartement de la banlieue de Cologne, dans lequel les enquêteurs ont découvert de la ricine, un poison mortel, 6 000 fois plus puissant que le cyanure.

Sous surveillance

250 billes de métal, deux bouteilles de dissolvant, des câbles et des substances chimiques ont également été saisis. Le suspect faisait l'objet d'une surveillance, il vivait en Allemagne depuis près de deux ans, dans le cadre du regroupement familial. Quelle était sa cible ? Avait-il des complices ? Le suspect était en contact avec des personnes radicalisées. L'an dernier, il avait tenté à deux reprises de se rendre en Syrie.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des policiers à l\'extérieur de l\'appartement de Seif Allah H., un Tunisien interpellé à Cologne (Allemagne), le 15 juin 2018, pour un projet d\'attentat.
Des policiers à l'extérieur de l'appartement de Seif Allah H., un Tunisien interpellé à Cologne (Allemagne), le 15 juin 2018, pour un projet d'attentat. (THILO SCHMUELGEN / REUTERS)