Allemagne : les ateliers vidés de leurs artistes

À Berlin (Allemagne), la pression immobilière monte de plus en plus et les ateliers d'artistes se font de plus en plus rares, malgré la contestation.

FRANCEINFO

À Berlin (Allemagne), au Treptow Ateliers, une trentaine d'artistes doivent quitter les lieux, une ancienne fabrique qui doit être remplacée par un complexe de cinq étages. "Nous ne sommes pas le seul endroit concerné. Il y a des bâtiments partout dans la ville qui sont en cours d'aménagement", confie Sebastien Körbs, l'un des résidents. Le prix des loyers a doublé en dix ans. Environ 50 000 personnes s'installent à Berlin chaque année, attirées par l'esprit bohème et arty de la ville.

350 studios d'artistes ferment

En signe de protestation, les locataires ont planté des croix dans le sol avec écrit dessus : "Demolition", "Destruction". "C'est une action qui attire l'attention sur ce qui se passe ici en ce moment", explique Lydia Paasche, une autre artiste. Sous la pression immobilière, chaque année, environ 350 studios d'artistes ferment dans la capitale allemande.

Un train S-Bahn, à Berlin, le 5 novembre 2014.
Un train S-Bahn, à Berlin, le 5 novembre 2014. (JOHN MACDOUGALL / AFP)