Allemagne : Armin Laschet en bonne place pour représenter les conservateurs aux législatives et espérer succéder à Angela Merkel

Malgré son déficit de popularité, le président de la CDU devrait être le candidat de la coalition composée avec le CSU, son allié bavarois.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le président de la CDU Armin Laschet, lors d'une conférence de presse à Berlin (Allemagne), le 11 avril 2021. (MICHAEL KAPPELER / DPA / VIA AFP)

Le conservateur allemand Armin Laschet a été choisi par la direction de son parti, la CDU, pour viser la chancellerie allemande en septembre. "Nous le considérons comme exceptionnellement apte", a confirmé Volker Bouffier, l'un des responsables du parti, lundi 12 avril, au terme d'une réunion à huis clos des dirigeants conservateurs. Armin Laschet devrait être le candidat de l'union composée avec le CSU, formation bavaroise alliée, lors de la campagne des élections législatives du 26 septembre.

La décision n'est pas encore définitive, puisqu'Armin Laschet doit encore mener des discussions avec le populaire bavarois Markus Söder, qui dirige la CSU. Mais avec ce soutien, le candidat de la CDU a désormais de très bonnes chances de défendre les couleurs conservatrices aux élections dans l'espoir de succéder à Angela Merkel, au pouvoir depuis 16 ans.

La CDU en tête dans les sondages

Armin Laschet, dont seul environ un quart des Allemands pense qu'il a l'étoffe d'un chancelier, est un ancien journaliste. Considéré pendant longtemps comme un modéré adepte de la ligne centriste d'Angela Merkel, il accumule les déboires depuis son élection en janvier à la tête de la CDU. Son parti est en nette perte de vitesse dans les sondages, mais il reste néanmoins en tête des enquêtes d'opinion, avec environ 28%.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.