Cet article date de plus de sept ans.

Allemagne : la natalité rebondit... la mortalité encore plus

Avec 23.000 naissances supplémentaires en 2015, l’Allemagne a connu sa plus forte natalité depuis 15 ans. Le nombre d’enfants par femme, tombé à 1,25 en 1995, serait aujourd’hui proche de 1,5. Malgré ce rebond de la fécondité, le nombre de décès reste très supérieur aux naissances en raison du vieillissement rapide de la population.
Article rédigé par Michel Lachkar
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min
Jacob et ses grands parents. L'Allemagne manque d'enfants... (AFP / Frank Rumpenhorst)

Les chiffres viennent de tomber. Selon l’Office fédéral de la statistique, l’Allemagne à comptabilisé 738.000 naissances en 2015. Cette hausse des naissances de 3,2% confirme la reprise de la natalité déjà observée en 2014 (4,8%).

Ce phénomène récent est sans doute lié à une politique familiale plus favorable. Ces derniers temps, les parents allemands sont chouchoutés : droit à une place en crèche inscrit dans la loi, salaire parental (équivalent à 60% des derniers revenus) versés durant un an. Malgré ces mesures, 22% des Allemandes de moins de 44 ans n’ont pas d’enfant.
 
Si la fécondité est passée de 1,25 à 1,47 en quinze ans, on est encore loin des deux enfants par femme nécessaires (selon les démographes) au renouvellement de la population. Deux enfants par femme, c’est aujourd'hui le taux de fécondité des Françaises.
 
Les naissances ne couvrent pas le nombre de décès
Le problème démographique allemand n’est en rien réglé par le frémissement actuel de la fécondité car le nombre de décès augmente encore plus fortement (6,5% en 2015) en raison du vieillissement rapide de la population.

Avec le chiffre record de 925.000 décès enregistrés en 2015, le solde naturel demeure largement négatif. Le phénomène n’est pas nouveau. Depuis 1972, les naissances n’arrivent plus à couvrir le nombre des décès.
 
Sans apport migratoire, l’Allemagne perdrait un million d’habitants tous les cinq ans. La population globale de l’Allemagne augmente depuis 2011. Le phénomène est uniquement dû à l’immigration. L’Allemagne devrait atteindre les 83 millions d’habitants fin 2016 avec l’arrivée de plus d’un million de migrants, indique l’Office fédéral de la statistique.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.