Allemagne : des rassemblements extrémistes sèment le trouble à Chemnitz

À Chemnitz, en Allemagne, des centaines de militants d'extrême droite sont descendus dans la rue pour s'en prendre à des étrangers, les 26 et 27 août derniers.

FRANCE 3

Les images ont choqué l'Allemagne entière. Dans les rues de la ville de Chemnitz, on y voit des néonazis et sympathisants d'extrême droite semer le trouble. Les 26 et 27 août, des centaines d'extrémistes s'en sont pris à des étrangers. Face à ces scènes de violence, Angela Merkel a décidé de prendre la parole pour mettre en garde son pays : "Nous avons des vidéos de chasses collectives, de haine dans la rue, cela n'a rien a faire dans un État de droit".

De nouvelles manifestations ?

Tout a commencé après la mort d'un Allemand, tué à coups de couteau dans une rixe. La police a arrêté deux suspects, un Syrien et un Irakien. Depuis, l'extrême droite souffle sur les braises avec le soutien du parti Alternative pour l'Allemagne (AfD), principal parti d'opposition, dont un député a même justifié le recours à la violence sur les réseaux sociaux. Face à ce climat de tension, le climat est tendu dans la ville, surtout pour les ressortissants étrangers. L'extrême droite a appelé à d'autres manifestations, mardi 28 août.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des manifestants d\'extrême droite réclament \"l\'arrêt des flux migratoires\", à Chemnitz (Saxe, Allemagne), le 27 août 2018.
Des manifestants d'extrême droite réclament "l'arrêt des flux migratoires", à Chemnitz (Saxe, Allemagne), le 27 août 2018. (JAN WOITAS / DPA)