Allemagne : après quatre mois d'impasse, Angela Merkel et les sociaux-démocrates ont trouvé un accord pour gouverner

La dernière ligne droite de ces tractations, entamées début janvier, avait débuté mardi matin, en présence de la chancelière allemande et du chef du SPD, Martin Schulz. 

Angela Merkel s\'exprime devant la presse, au siège de son parti la CDU, mardi 6 février 2018. 
Angela Merkel s'exprime devant la presse, au siège de son parti la CDU, mardi 6 février 2018.  (KAY NIETFELD / DPA / AFP)
avatar
franceinfo avec AFPFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Les négociations pour former une coalition gouvernementale ont duré toute la nuit. Mercredi 7 février, les conservateurs de la CDU d'Angela Merkel et les sociaux-démocrates du SPD ont trouvé un accord pour gouverner, après quatre mois d'une impasse politique en Allemagne, selon des médias allemands. Ce compromis, obtenu dans la douleur après des semaines de tractations et un dernier round de 24 heures de négociations sans interruption, reste toutefois suspendu à un vote des militants du parti social-démocrate, prévu dans les semaines à venir.

Selon Der Spiegel et la Süddeutsche Zeitung, les sociaux-démocrates ont obtenu d'importants ministères dans la future coalition : les Affaires étrangères, le Travail, et surtout les Finances, ce qui marque une rupture avec l'héritage du conservateur très orthodoxe Wolfgang Schäuble qui occupait ce poste jusqu'à fin 2017. L'issue de cette consultation des militants est cependant incertaine et ses résultats ne devraient être officiellement annoncés que dans les premiers jours de mars.

Mardi, Angela Merkel s'était déclarée prête à faire des "compromis douloureux" pour parvenir enfin à former un gouvernement. L'Allemagne est privé de gouvernement et de majorité depuis les élections législatives du 27 septembre. La CDU était arrivée en tête, mais sans majorité, la chancelière devant donc nouer de nouvelles alliances pour gouverner.