Après deux crises de tremblements, Angela Merkel est en "bonne santé"

La chancelière allemande a été prise en public de tremblements jeudi, lors d'une cérémonie officielle. Une crise semblable, bien plus impressionnante, l'avait déjà touchée le 18 juin dernier.

La chancelière allemande Angela Merkel, lors du sommet du G20 à Osaka (Japon), le 28 juin 2019. 
La chancelière allemande Angela Merkel, lors du sommet du G20 à Osaka (Japon), le 28 juin 2019.  (BRENDAN SMIALOWSKI / AFP)

L'entourage d'Angela Merkel se veut rassurant sur son état de santé. La chancelière est en "bonne santé", a assuré une porte-parole du gouvernement fédéral, vendredi 28 juin, après deux crises de tremblements en public de la dirigeante allemande au cours des derniers jours.

"Les images qu'on peut voir d'Osaka [lors du sommet du G20 au Japon] montrent que la chancelière est totalement active et en bonne santé. Elle fait son travail, se rend aux rendez-vous tels qu'ils sont prévus", a affirmé Martina Fietz lors d'un point presse à Berlin (Allemagne).

Angela Merkel, qui est partie jeudi après-midi pour le Japon, y a déjà rencontré le président américain, Donald Trump, et des homologues de l'Union européenne. Elle s'est également exprimée en public.

Deux crises en dix jours

Dans la matinée de jeudi, la chancelière, au pouvoir depuis 2005, a été prise de tremblements lors de la cérémonie officielle de prise de fonction de la nouvelle ministre de la Justice, Christine Lambrecht, au château de Bellevue, la résidence du président Frank-Walter Steinmeier dans la capitale allemande.

Une crise semblable, mais bien plus impressionnante, l'avait déjà touchée le 18 juin lors d'une cérémonie officielle avec le nouveau président ukrainien, Volodymyr Zelensky. Elle avait été mise sur le compte de la déshydratation un jour de forte chaleur.