Allemagne : Angela Merkel lance un nouvel appel à la vaccination dans le dernier podcast d'une longue série

La chancelière quitte le pouvoir la semaine prochaine. Dans un message vidéo – elle en a tourné plus de 600 en 16 ans de pouvoir, elle exhorte ses concitoyens à se faire vacciner. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
La chancelière allemande, Angela Merkel, lors d'une conférence de presse, à Berlin, le 2 décembre 2021. (JANINE SCHMITZ / PHOTOTHEK / AFP)

La chancelière allemande Angela Merkel a de nouveau plaidé pour la vaccination contre le Covid-19, samedi 4 décembre, dans le dernier épisode d'une série de plus de 600 podcasts vidéo à travers lesquels elle avait pris l'habitude, pendant seize ans, de s'adresser à ses concitoyens. "Je vous demande une nouvelle fois avec insistance de prendre ce virus perfide au sérieux", a-t-elle déclaré dans son message, avant de quitter le pouvoir la semaine prochaine. "La nouvelle variante Omicron semble justement être encore plus contagieuse que les précédentes."

"Faites-vous vacciner. Peu importe qu'il s'agisse d'une primo-vaccination ou d'un rappel. Toute vaccination est utile."

Angela Merkel, chancelière allemande

dans un message vidéo

Elle a de nouveau qualifié la quatrième vague de Covid-19 qui frappe l'Allemagne de "très grave", voire "dramatique" dans certaines régions où les unités de soins intensifs sont surchargées. "C'est d'autant plus amer que cela pourrait être évité. Avec les vaccins efficaces et sûrs, nous avons la clé en main", a insisté Angela Merkel. La dirigeante, qui doit passer le relais mercredi prochain au futur chancelier social-démocrate Olaf Scholz, a également remercié "la grande majorité" de ceux qui "respectent les règles".

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Angela Merkel (@bundeskanzlerin)

Angela Merkel tourne la page de ces messages adressés aux Allemands. "A l'époque, il était assez exceptionnel qu'un chef de gouvernement s'adresse aussi directement au public sur internet", note-t-elle dans cet épisode. Son premier enregistrement, en 2006 avant le début de la Coupe du monde de football en Allemagne, avait un thème bien plus léger que celui de la pandémie : "mon souhait de l'époque, à savoir que la Coupe du monde soit aussi une grande fête en dehors des stades, a été exaucé comme un conte de fées estival", se rappelle-t-elle. Si elle a utilisé ce médium pour aborder "des sujets qui (lui) tiennent à cœur", elle y a multiplié, depuis presque deux ans, les messages sur la pandémie.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Allemagne

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.