États-Unis : Washington se barricade à trois jours de l'investiture du président élu Joe Biden

Washington, aux États-Unis, est sous surveillance à trois jours de l'investiture de Joe Biden. 15 000 membres de la Garde nationale sont déployés. Dans le pays, jamais une transition démocratique ne s'était déroulée dans une telle atmosphère.

France 2

À trois jours de l'investiture du président élu Joe Biden aux États-Unis, qui se tiendra mercredi 20 janvier, une barrière haute de 2,50 mètres s'est érigée à quelques mètres du Congrès américain, à Washington. "Impossible de la franchir sans être dûment accrédité", précise la journaliste de France Télévisions Washington Agnès Vahramian. La cérémonie d'investiture aura lieu sur les marches du Capitole. "Ce dispositif existait déjà en 2016. Ce qui change, c'est le nombre de forces déployées : 20 000 gardes nationaux dans la ville, c'est quatre fois plus qu'en 2016", ajoute la journaliste.

La crainte d'un tireur isolé 

Des camions militaires et des militaires armés de fusils d'assaut sont positionnés aux quatre coins du centre-ville de Washington. Les autorités craignent avant tout la présence d'un tireur isolé qui viserait Joe Biden, "ou bien une voiture qui foncerait sur un bâtiment public, d'où l'installation de ces plots de béton tout autour de ce qu'on appelle la zone verte", poursuit Agnès Vahramian. Mercredi, la capitale sera vidée de sa foule alors que d'ordinaire, les cérémonies d'investiture sont des fêtes populaires.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un membre de la Garde nationale est vu près du Capitole à Washington (Etats-Unis), le 14 janvier 2021, à quelques jours de l\'investiture de Joe Biden.
Un membre de la Garde nationale est vu près du Capitole à Washington (Etats-Unis), le 14 janvier 2021, à quelques jours de l'investiture de Joe Biden. (CHIP SOMODEVILLA / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP)