Etats-Unis : au moins 12 morts dans l'explosion de l'usine d'engrais

Au lendemain de l'explosion d'une usine d'engrais qui a soufflé une partie de la ville de West et fait au moins 12 morts et 200 blessés, les secours américains fouillent encore vendredi les décombres à la recherche de survivants. L'origine de l'explosion est encore inconnue.

(Adrees Latif Reuters)

Le bilan de l'explosion de l'usine d'engrais de West, au
Texas,
est encore provisoire. D'après les enquêteurs, qui ont tenu vendredi après-midi (heure française) une conférence de presse, 12 corps ont pour l'instant été retrouvés sous les décombres. Un peu plus tôt, le maire de la ville de 2.700 habitants avait affirmé que la catastrophe avait fait au moins 14 morts et 160 blessés. Parmi les victimes :
quatre membres du personnel médical et, sans doute, cinq pompiers bénévoles
arrivés sur place en urgence au début de l'incendie. Des détails qui n'ont pas été confirmés par les enquêteurs, qui concèdent cependant que le nombre de blessés est d'environ 200.

École détruite à 300 mètres de l'explosion

Sur place, les secours continuent de fouiller les décombres
à la recherche d'éventuels survivants. La zone a été complètement dévastée par
l'explosion, dont la puissance équivaut à un séisme de magnitude 2,1 selon
l'institut géologique américain. La déflagration a soufflé une cinquantaine
d'appartements et partiellement détruit une école située à 300 mètres de
l'usine.

Plusieurs tonnes de mélange explosif

Des agents de la sécurité chimique ont également été
déployés sur place pour tenter de comprendre ce qu'il s'est passé. D'après un
rapport remis par l'entreprise au gouverneur du Texas, 270 tonnes de nitrates
d'ammonium et de l'ammoniac
étaient notamment stockés sur le site. D'après le
Centre de contrôle des maladies, mélanger l'ammoniac avec l'eau produit un
nuage toxique et le mettre en contact avec l'air provoque un mélange explosif.